Sceaux de la Cour d'appel et de la Cour supérieure
District de Columbia Courts

Clinique d'orientation pour enfants

Clinique d'orientation pour enfants

La clinique d'orientation de l'enfance est une branche de la division des services sociaux du tribunal de la famille de la Cour supérieure du district de Columbia. Il est conçu pour répondre à la fois aux besoins de la Cour et de son personnel afin de fournir des évaluations psychologiques cliniques et médico-légales complètes. Une psychothérapie individuelle et de groupe est également proposée, ainsi que des recherches et consultations empiriques.

Le district de Columbia abrite de nombreux groupes ethniques et des personnes de cultures diverses. La majorité des jeunes représentés dans le système de justice pour mineurs de la ville proviennent de communautés économiquement défavorisées et sous-dotées en ressources. De nombreux jeunes et leurs familles ont été exposés à de multiples expériences traumatisantes au cours de leur vie. La Child Guidance Clinic s'adresse à des personnes aux identités, origines, besoins et capacités variés, notamment: les personnes LGBTQ +, les jeunes non anglophones, les personnes atteintes de troubles du comportement concomitants, les personnes sourdes / malentendantes et les personnes handicapées physiquement . En conséquence, notre personnel et nos stagiaires ont des occasions exceptionnelles et uniques de mener des évaluations tenant compte de la culture et de fournir aux jeunes des services présentant un éventail de problèmes cognitifs, émotionnels et interpersonnels dans des environnements communautaires et sécurisés.

La Child Guidance Clinic propose également aux étudiants en psychologie pré-doctorants une formation clinique comprenant un programme de stage d'un an, agréé par l'APA, à temps plein, ainsi qu'une formation en évaluation et en psychothérapie pour les externes en doctorat. Cliquez pour en savoir plus sur le programme.

Les Services
Ordonnances judiciaires évaluations médico-légales / santé mentale
  • Batterie générale (psychologique)
  • Psychoéducatif
  • Compétence pour subir un procès
  • Compétence pour renoncer aux droits de Miranda
  • Neuropsychologique
  • Risque de violence
  • Délinquant sexuel
  • Évaluation de la renonciation à la compétence des mineurs
Services de thérapie
  • Thérapie individuelle et de groupe
  • Gestion de la colère
  • Cours de compétence
  • Traitement des délinquants sexuels juvéniles
Consultation multidisciplinaire et services de prévention
  • Cours spécialisés / diversion
    • Programme de déjudiciarisation comportementale juvénile (JBDP)
    • Cour de l'espoir
  • Exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales (ESEC) PCT et groupe de travail
Partenaires:
  • Juges de la Cour de la famille
  • Département de la santé comportementale (DBH)
  • Bureau du procureur général (BVG)
  • Barre de défense
  • Agence de services à l'enfance et à la famille (CFSA)
  • Département des services de santé (DHS)
  • Département des services de réadaptation de la jeunesse (DYRS)
Recherche passée et actuelle
  • Mise au point du STAR (Examen de la prévention de la traite des êtres humains), dépistage présumé de manière empirique pour identifier les jeunes à risque de CSTC
  • Variance de mesure des Afro-Américains dans le système de justice pour mineurs
  • Construire l'élaboration de mesures pour les Afro-Américains impliqués dans le système de justice pour mineurs
  • Évaluation de l'efficacité des tribunaux de santé mentale et d'autres programmes de probation
  • Evaluation de la menace stéréotypée et des attitudes raciales vis-à-vis de la justice pour mineurs
  • Facteurs démographiques et psychosociaux dans la population de la justice pour mineurs
  • Les études épidémiologiques
Personnel de la clinique

DIRECTEUR ADJOINT ET PSYCHOLOGUE EN CHEF
MALCOLM H. WOODLAND, PHD

Le Dr Woodland est directeur adjoint de la division des services sociaux des tribunaux de la Cour supérieure du district de Columbia (DCSC). Il est également psychologue en chef par intérim à la clinique d'orientation des enfants du DCSC. Le Dr Woodland a obtenu un doctorat en psychologie clinique de l'Université Howard, a effectué un stage au NYU Lutheran Medical Center de Brooklyn, dans l'État de New York, et a poursuivi des études de premier cycle au Tougaloo College.

Le Dr Woodland a travaillé pendant de nombreuses années dans le domaine de la justice pour mineurs et de la santé comportementale en tant que praticien et avocat, effectuant des évaluations, effectuant des recherches cliniques, fournissant des traitements cliniques et des témoignages d'experts. Le Dr Woodland a joué un rôle déterminant dans la mise en place du programme de déjudiciarisation pour le comportement des mineurs des cours supérieures de la Cour suprême. Auparavant, M. Woodland était membre de l'American Educational Research Association à l'Université de Californie à Berkley. Il est actuellement président de la recherche clinique pour la Child Guidance Clinic et a co-dirigé le développement de l'outil de dépistage du contrôle de la traite des êtres humains (STAR), publié dans 2016. Les recherches du Dr Woodland sur le développement des jeunes, l'évaluation médico-légale et les hommes afro-américains figurent dans plusieurs publications examinées par des pairs, notamment le Journal of Forensic Psychology Practice, le Journal of Counselling Psychology, l'Urban Education, le Journal of Negro Education et le Journal. de psychiatrie légale et de psychologie. Le Dr Woodland est également originaire de Washington, DC.

ASSISTANT DIRECTEUR GÉNÉRAL & PSYCHOLOGUE CLINIQUE
MICHAEL E. BARNES, PHD

Le Dr Barnes est sous-directeur adjoint de la division des services sociaux des tribunaux de la Cour supérieure du district de Columbia (DCSC). Il est membre du DCSC depuis 1996 et a été psychologue en chef de la clinique d’aide aux enfants du DCSC pendant les années précédant son poste actuel. Avant de rejoindre DCSC, le Dr Barnes a été psychologue à l’Université Howard (HUCS), offrant des interventions de thérapie auprès des étudiants, des familles et des groupes. Pendant son séjour à HUCS, le Dr Barnes a également été coordinateur du programme de prévention et d'éducation sur les drogues, a mis en place le programme PEACH (Project for Educational and Cultural Health), a coordonné le programme d'aide aux employés de l'ancien Greater Southeast Community Hospital et a président du comité d'examen des subventions du Centre de prévention de la toxicomanie du National Institute of Health. Le Dr Barnes a également servi de témoin expert dans le district de Columbia pour un avocat / défendeur du Bureau du conseil du barreau.

Au cours de son mandat chez DCSC, le Dr Barnes a reçu de nombreuses distinctions, notamment le prix décerné par l'American Psychological Association pour ses contributions professionnelles distinguées à la pratique institutionnelle en août 2012. Le Dr Barnes a joué un rôle déterminant dans la création du premier tribunal de la santé mentale pour mineurs de DC et continue de siéger au sein de son comité d'adéquation et de son comité de mise en œuvre. Le Dr Barnes est coprésident du comité d'examen des résidences internes et de la maison Créer d'autres options pour la vie (COOL) à Boys Town. De plus, M. Barnes continue de faire partie intégrante de la coordination et de la supervision du partenariat au titre du programme de stages prédoctoraux accrédité par l’APA conclu entre les Cours supérieures DC et l’Université Howard.

DIRECTEUR DE LA FORMATION CLINIQUE
JENNIFER CHRISTMAN, PSYD

Le Dr Christman est un psychologue agréé dans le district de Columbia, en Virginie, en Caroline du Nord et en Caroline du Sud. Il est accrédité par le registre national des psychologues des services de santé. Le Dr. Christman a pratiqué la psychologie médico-légale pendant de nombreuses années au sein de tribunaux pénaux et civils, d'hôpitaux médico-légaux et d'établissements correctionnels. La Dre Christman a effectué son stage de prédoctorat auprès du département des services correctionnels du Colorado dans des prisons à sécurité maximale. Le Dr Christman a précédemment exercé les fonctions de psychologue régional responsable du ministère de la Justice pour mineurs de la Caroline du Sud, d’évaluateur du stress post-traumatique chez les vétérans à Washington, et d’évaluateur médico-légal pour l’unité d’évaluation médico-légale Charlotte-Mecklenburg en Caroline du Nord. Le Dr Christman a présenté aux professionnels de la communauté, des États et des États des exposés sur les évaluations des mineurs, la psychopathie, les traumatismes et la délinquance des mineurs, ainsi que sur la formation en santé mentale du personnel pénitentiaire. Le Dr. Christman a obtenu un PsyD de l'American School of Professional Psychology à Washington, DC et a terminé ses études de premier cycle à la Christopher Newport University. Elle est également originaire de la région métropolitaine de Washington, DC.

PSYCHOLOGUE DU PERSONNEL
MITCHELL H. HUGONNET, PHD

Le Dr Hugonnet a pratiqué la psychologie médico-légale pendant plus de 25 dans divers contextes d'évaluation et de traitement médico-légaux. Il a effectué un stage et une résidence à l'APA au St. Elizabeths Hospital, dans la division des services hospitaliers médico-légaux. Il a ensuite occupé le poste de directeur de l'unité d'évaluation et de traitement avant le procès des patients en médecine légale à l'hôpital St. Elizabeths pendant plusieurs années 14. Il a notamment formé des internes en psychologie, des résidents et des étudiants en médecine. Il a mené de nombreuses évaluations médico-légales avant et après le procès, telles que la compétence à subir un procès, la compétence pour renoncer à la défense d'aliénation mentale, la responsabilité pénale, les évaluations du risque de violence sexuelle et sexuelle et l'admissibilité à l'engagement civil. Au cours des dernières années 12, M. Hugonnet a exercé les fonctions de psychologue judiciaire en chef à la clinique d'orientation pédiatrique de la Cour supérieure du district de Columbia. Il a également occupé le poste de directeur de la formation en stage pour les années 9. À ce titre, M. Hugonnet a développé le programme d'évaluation et de traitement SAVE (Sexual Abuse Violates Everyone) pour les jeunes qui ont commis des infractions sexuelles. Jusqu'à récemment, SAVE était le premier et le seul programme de traitement spécifique aux infractions sexuelles pour mineurs dans la région de Washington.

PSYCHOLOGUE DU PERSONNEL
MICHAEL GUILBAULT, PHD

Le Dr Guilbault est un psychologue agréé dans le district de Columbia et le Maryland. Il a rejoint le personnel de la clinique d’aide à l’enfance de la Cour supérieure de DC en juillet 2016 après avoir précédemment effectué les stages d’évaluation en clinique de 2008 et de stage prédoctoral en 2010. Le Dr Guilbault a obtenu son doctorat en psychologie de l'orientation de l'Université Howard à 2010. Il est actuellement professeur assistant clinique au département de psychologie de l'université du Maryland, College Park, où il se spécialise dans l'administration et la supervision d'évaluations psychoéducatives d'adolescents et d'adultes. Il collabore également avec le département des sports de l'université sur les renvois d'essais d'étudiants-athlètes. Le D r Guilbault a été professeur auxiliaire au programme de counselling des études supérieures de l’Université Trinity Washington de 2012 - 2016, où il a enseigné les cours suivants: principes et théories du conseil, conseil et processus de groupe, et stage en conseil. Il effectue des évaluations sur une base contractuelle pour la Division de la libération conditionnelle et de la probation (Maryland) et le Département du travail des États-Unis. De 2010 à 2016, il travaillait pour le Département de la sécurité publique et des services correctionnels du Maryland dans un centre de traitement à sécurité maximale. Il est l'auteur de plusieurs articles et a présenté plusieurs conférences annuelles. Il siège actuellement au comité de rédaction du Young Scholars du Journal of Negro Education. Son diplôme de premier cycle a été obtenu à l'Université du Maryland, College Park en 1998 (Kinésiologie).

PSYCHOLOGUE DU PERSONNEL
KATARA WATKINS-LAWS, PHD

Dr. Watkins-Laws est un psychologue agréé dans le district de Columbia. Elle a obtenu un doctorat en psychologie de l'orientation de l'Université Howard à 2014. Elle est également titulaire d'un certificat d'études supérieures en relations de travail avec les survivantes de traumatismes et de tortures de l'Université du Maryland, College Park. La Dre Watkins-Laws a effectué son stage pré-doctoral au Lawrence Hall Youth Services, un centre de traitement en établissement situé dans le comté de Cook, à Chicago, dans l'Illinois. Elle fournit des services de psychothérapie, d'évaluation et de consultation à des enfants, des adolescents et des adultes de la région de Washington, DC. Dr. Watkins-Laws a travaillé dans les milieux scolaire, hospitalier et communautaire.

La Dre Watkins-Laws est retournée à la clinique d’orientation pour enfants de 2014 et a terminé sa formation postdoctorale en tant qu’associée de recherche clinique. À ce titre, elle a coordonné la collecte de données et les statistiques relatives aux résultats pour le Programme de déjudiciarisation du comportement des mineurs (Tribunal de la santé mentale de la Cour supérieure de la Cour suprême), à ​​Copenhague. Elle a également coordonné le programme de dépistage de la santé mentale des délinquants inscrits, des délinquants délinquants et des jeunes à risque d'exploitation sexuelle (ESEC). La Dre Watkins-Laws a également occupé des postes de recherche au sein du programme RISE du Centre de la famille du Kennedy Krieger Institute, de la John Hopkins Bloomberg School of Public Health, et a été stagiaire fédérale à l'Administration des services de toxicomanie et de santé mentale ( SAMHSA) au Bureau des politiques et de la planification politique. Le Dr Watkins-Laws a été un conférencier invité sur le thème de l'identification des jeunes à l'exploitation sexuelle et a présenté des recherches sur les effets des traumatismes chez l'enfant, des mesures de test et l'identification des jeunes à risque d'ESST lors de conférences professionnelles. Elle a également écrit et coécrit plusieurs articles de recherche dans des revues à comité de lecture, notamment le NSHA Dialog, le Journal of Negro Education et la psychologie, les politiques publiques et le droit. Mme Watkins-Laws a obtenu son diplôme de premier cycle de l'Université Oakwood (psychologie / anglais) et est née à Washington, DC.

GREFFIER ADJOINT
MME. DANUISKA CRUZ

Mme Cruz est originaire de la République dominicaine et a déménagé dans le Maryland il y a quelques années. Elle a obtenu un diplôme de parajuriste au Prince Georges Community College à 23. Avant d'occuper son poste actuel à la Child Guidance Clinic, elle a travaillé en tant qu'assistante juridique bilingue, gestionnaire de bureau pour le programme d'assurance maladie des familles à faible revenu et a également occupé des postes au sein de Catholic Charities DC et de la liaison bilingue pour les familles.

GREFFIER ADJOINT
MME. TERRI STRICKLAND

Mme Strickland est originaire de Chicago et a été transférée à 2012 à Washington, DC. Ses antécédents professionnels se situent principalement dans le domaine juridique. Avant d’occuper son poste à la Child Guidance Clinic, elle a dirigé un personnel de traitement de texte dans un cabinet d’avocats international. Elle vit dans une petite ville du Maryland avec son mari.

Laboratoire de recherche

Le laboratoire de recherche hébergé dans la Child Guidance Clinic est dédié à l'avancement des sciences psychologiques dans la pratique médico-légale des enfants et des adolescents.

Les services de la clinique sont principalement axés sur le dépistage et l'évaluation de la santé mentale afin de faciliter la jurisprudence thérapeutique des mineurs impliqués dans les procédures judiciaires. DCSC dessert une population juvénile principalement afro-américaine. La majorité des jeunes de la DCSC résident également dans des zones de Washington, DC touchées par des niveaux de violence élevés, un faible taux de diplomation au secondaire et un faible niveau de revenu du ménage.

Étant donné que de nombreuses mesures psychologiques ne sont pas validées sur des groupes divers, semblables à ceux proposés par DCSC, l'un des principaux objectifs du laboratoire de recherche de la CCG est d'examiner la fiabilité et la validité des mesures d'évaluation psychologique utilisées par la clinique pour la population atteinte de DCSC. La clinique s'est également concentrée sur les facteurs associés aux évaluations psychologiques, tels que la menace stéréotypée, susceptibles de diminuer la validité des scores d'évaluation. Un autre domaine d’intervention a été l’élaboration d’outils d’évaluation destinés à la population du DCSC et à d’autres populations similaires.

En outre, le laboratoire de recherche vise à examiner les variables psychosociales dans les questions de criminalistique, y compris les effets des attitudes et stéréotypes d'identité raciaux sur les outils de dépistage psychologique et d'évaluation chez les adolescents afro-américains impliqués dans le système de justice pour mineurs. Le laboratoire de recherche étudie également la convergence locale et nationale entre les taux d'arrestation chez les hommes et les femmes, et comment cette convergence peut être associée à des différences dans les états de santé mentale.

Publications

MANSUCRIPTS PUBLIÉS

Andretta, JR, Watkins, KM, Barnes, ME, et Woodland, MH (2016). Vers l'identification discrète des victimes d'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales (ESEC) et des interventions individualisées: de la science à la pratique. Psychologie, politique publique et droit, 22, 260-270.

Andretta, JR, Worrell, FC, Ramirez, AM, Barnes, ME, Odom, T. et Woodland, MH (2016). Modèle de trajectoire pour la détresse émotionnelle et implications pour la jurisprudence en matière de traitement chez les répondants des tribunaux pour mineurs afro-américains. Diversité culturelle et psychologie des minorités ethniques, 22, 341-349. doi: 10.1037 / cdp0000053

Andretta, JR, Ramirez, AM, Barnes, ME, Odom, T., Roberson-Adams, S. et Woodland, MH (2015). Profils perçus de sécurité parentale chez les adolescents afro-américains impliqués dans le système de justice pour mineurs. Journal de psychologie familiale, 29, 884-894. doi: 10.1037 / fam0000105

Andretta, JR, Worrell, FC, Ramirez, AM, Barnes, ME, Odom, T., Brim, S. et Woodland, MH (2015). Les effets de la stigmatisation amorçant sur le dépistage médico-légal chez les jeunes afro-américains. Le psychologue conseil, 43, 1162-1189. doi: 10.1177 / 0011000015611963

Ramirez, AM, Andretta, JR, Barnes, ME et Woodland, MH (2015). Récidive et symptômes des symptômes psychiatriques dans un tribunal de la santé mentale pour mineurs. Journal du tribunal de la jeunesse et de la famille, 66, 31-46. doi: 10.1111 / jfcj.12025

Worrell, FC, Andretta, JR et Woodland, MH (2014). Résultats et profils de l'échelle CRIS (Cross Racial Identity Scale) chez des adolescents afro-américains impliqués dans le système de justice pour mineurs. Journal of Counselling Psychology, 61, 570-580. doi: 10.1037 / cou0000041

Woodland, MH, Andretta, JR, Moore, JA, Bennett, MT, Worrell, FC et Barnes, ME (2014). MACI scores d'hommes afro-américains dans un contexte médico-légal: mesurons-nous ce que nous pensons mesurer? Revue de pratique de psychologie judiciaire, 14, 418-437. doi: 10.1080 / 15228932.2014.973773

Andretta, JR, Thompson, AD, AM, Ramirez, Kelly, J., Barnes, M. E, et Woodland, MH (2014). Une étude sur les propriétés psychométriques de l'échelle d'évaluation globale du comportement de Conners révèle des scores chez des Afro-Américains en contact avec un tribunal pour mineurs. Journal de la pratique de la psychologie légale, 14, 1-23. doi: 10.1080 / 15228932.2014.863051

Andretta, JR, Woodland, MH, Ramirez, AM et Barnes, ME (2013). La fréquence des symptômes du TDAH et le nombre de symptômes du TDAH se regroupent chez des adolescents afro-américains en contact avec un tribunal pour mineurs. Journal de psychiatrie médico-légale et de psychologie, 24, 570-593. doi: 10.1080 / 14789949.2013.823218

Andretta, JR, Odom, T., Barksdale, F., Barnes, ME, Ramirez, AM et Woodland, MH (2014). Un examen des stratégies de gestion et des attitudes parmi les agents de probation. Journal du travail social judiciaire, 4, 150-166. Doi: 10.1080 / 1936928X.2014.958644

Contact
Division des services sociaux de la Cour de la famille

Palais de justice B
510 4th Street, NW, troisième étage
Washington, DC 20001

Informations générales
(202) 508-1900

Itinéraire
Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi:
8: 30 am à 5: 00 pm

Numéros de téléphone

Réalisateur: Terri Odom
202-8791840
terri.odom [à] dcsc.gov

Directeur adjoint par intérim: Dr. Michael E. Barnes
202-508-1751
micheal.barnes [à] dcsc.gov

Sous-directeur adjoint Admission et délinquance
La prévention:
Pauline Francis
202-879-4786

Directeur adjoint adjoint: Jacqueline Wright
202-508-1819

Directeur adjoint adjoint Région II, Pré et
Supervision postérieure:
Sheila Roberson-Adams
202-508-1872

Clinique d'orientation des enfants psychologue en chef par intérim:
Dr. Malcolm Woodland
202-508-1816