Sceaux de la Cour d'appel et de la Cour supérieure
District de Columbia Courts

Procédure des successions étrangères (FEP)

Informations générales

Comment ouvrir une succession pour gérer des biens à DC pour une personne dont le domaine principal est ouvert ailleurs?

Pour les personnes décédées après décembre 31, 1980, domicilié à l'extérieur du district de Columbia mais possédant des biens dans le district de Columbia au moment du décès, la personne nommée représentant dans l'autre juridiction doit déposer les documents requis pour ouvrir une procédure de succession étrangère dans le district de Columbia avant que cette personne ait le pouvoir de recueillir et de distribuer les biens situés dans le district de Columbia. Parce que la succession principale n'est pas ouverte dans le district de Columbia, la succession est appelée une procédure de succession étrangère (FEP), aucun représentant personnel n'est nommé à DC, et aucune lettre d'administration n'est émise. Le dépôt d'une procédure de succession étrangère est régi par le code DC, secs. 20-341 à 20-344 (éd. 2001) et Cour supérieure, division des successions Règle 427. Le code du district de Columbia peut être trouvé ici.

Articles nécessaires pour ouvrir une procédure de succession étrangère

Les éléments suivants sont requis pour ouvrir une procédure de succession étrangère dans le district de Columbia. Les documents soumis doivent montrer que le représentant personnel est actuellement nommé dans une autre juridiction avant qu'une succession étrangère puisse être ouverte.

  1. Si la succession a été ouverte aux États-Unis, des copies des documents déposés dans l'autre juridiction, y compris la requête, le testament (le cas échéant), l'ordre de nomination et les lettres d'administration, authentifiés en vertu du Code américain 28, . 1738. Une telle authentification est communément appelée une copie "triple-scellée" ou "exemplifiée". Les copies certifiées ne sont pas acceptables.

    Si la succession a été ouverte dans un autre pays, les mêmes documents sont requis et doivent être authentifiés conformément aux dispositions de la règle 44 (a) (2) de la Cour supérieure, qui exige qu'un certificat apostille soit apposé ou attaché au document. Pour les pays appartenant à la Convention de La Haye supprimant l'exigence de la légalisation des actes publics étrangers, les documents étrangers certifiés par une apostille ont droit à une reconnaissance sans autre authentification.

  2. Un rendez-vous de l'agent d'accepter le formulaire de service de processus avec la signature originale de chaque représentant personnel et une signature originale de l'agent situé dans le district de Columbia.

  3. Deux formulaires de Avis de nomination de représentants personnels étrangers et d'Avis aux créanciers avec la signature originale de chaque représentant personnel. Les informations sur ce formulaire doivent correspondre exactement aux informations sur les copies triples scellées. Par exemple, si le nom du défunt dans l'autre juridiction ne comportait pas d'initiale du milieu, l'initiale du milieu ne devrait pas être incluse dans ce formulaire. Notez que le déclarant doit choisir les deux publications dans lesquelles l'avis sera publié. L'un doit être une publication juridique quotidienne (le Daily Washington Law Reporter est actuellement la seule publication de ce genre dans le District de Columbia) et l'autre doit être un journal de diffusion générale dans le District de Columbia.

  4. Un chèque ou mandat-poste payable à «Registre des testaments» ou en espèces d'un montant de $ 25.00.

Dépôt des documents

Les éléments énumérés ci-dessus seront examinés par un membre du service juridique de la division des successions. Si les documents sont acceptés pour le dépôt et que la taxe de dépôt est payée, le déposant peut également demander un certificat préliminaire, qui coûte $ 1.00. Le certificat préliminaire vérifie que les documents authentifiés ont été déposés et qu'une propriété étrangère a été ouverte. Lorsque les documents seront acceptés, la division des homologations enverra l'avis de nomination du représentant personnel étranger aux deux publications choisies par le déposant. Les publications factureront le déposant directement. L'avis est publié simultanément une fois par semaine pendant trois semaines consécutives dans les deux publications. Le déposant est responsable de vérifier les preuves de publication avant qu'elles ne soient déposées auprès de la division des homologations afin de s'assurer que la publication s'est déroulée conformément aux instructions.

Si aucune demande n'est déposée, sur demande et moyennant le paiement d'une taxe 10.00, la division des successions délivrera un certificat final (également appelé «certificat de non-réclamation») après le délai de six mois indiqué dans l'avis et le dépôt des preuves originales de publication auprès de la division des homologations. Les actifs de DC ne peuvent habituellement être retirés ou transférés qu'après l'expiration du délai de six mois, les preuves de publication ont été déposées et un certificat final a été obtenu à moins que le cautionnement n'ait été publié. Code DC, sec. 20-343 établit des exigences spéciales pour le transfert des actifs avant l'expiration du délai de six mois.

Ressources
Contact
Division des homologations

Juge président: Hon. Alfred S Irving Jr.
Vice Président Président: L'hon. Marisa Demeo
Registre des testaments: Nicole Stevens
Registre des testaments: 

Palais de justice A
515 Fifth Street, NW, troisième étage
Washington, DC 20001

Itinéraire
Heures d'ouverture

Lundi vendredi :
8: 30 am à 5: 00 pm

Numéros de téléphone

202-879-9460