Sceaux de la Cour d'appel et de la Cour supérieure
District de Columbia Courts

Obtenir une ordonnance de protection

La Division de la violence domestique est située au 500 Indiana Avenue NW, salle 4510. Pendant les opérations à distance COVID 19, le DVD accepte toutes les flings à distance soit par courrier à l'adresse ci-dessus, soit par courrier électronique à DVD [à] dcsc.gov. La Division de la violence domestique traite les demandes de:

  • Ordonnances de protection civile (CPO)
  • Ordres anti-harcèlement criminel (ASO)
  • Ordonnances de protection contre les risques extrêmes (ERPO)

En outre, la Division de la violence domestique traite les affaires pénales suivantes:

  • Affaires de délit de violence domestique (DVM)
  • Affaires d'outrage criminel (CCC)

A Ordonnance de protection civile (OPC) est une ordonnance du tribunal dans laquelle un juge peut exiger d'une personne qu'elle se conforme à certaines exigences, y compris, mais sans s'y limiter, s'éloigner, ne pas contacter ou commettre une infraction contre la personne qui demande l'OPC. La personne qui dépose l'OPC est appelée «pétitionnaire», et la personne contre qui l'OPC est déposée est appelée «intimé». Le tribunal peut accorder le CPO pour un maximum de 2 ans à la fois. Un CPO est délivré après qu'un défendeur a eu la possibilité, ou a eu la possibilité, d'être présent à une audience du tribunal. Après l'émission d'un CPO, des requêtes pour outrage peuvent être déposées si le CPO est violé. Le cas échéant, les juges de la Division de la violence domestique se prononcent également dans les affaires de divorce, de garde, de visite, de paternité et de pension alimentaire impliquant les mêmes parties, ainsi que certaines actions civiles connexes.

Cliquez ici pour voir la pétition pour un CPO
Cliquez ici pour les questions fréquemment posées sur les CPO
Cliquez ici pour une vidéo d'information sur le processus CPO sur site

An Ordre anti-harcèlement criminel (ASO) est une ordonnance du tribunal dans laquelle un juge peut exiger d'une personne qu'elle se conforme à certaines exigences, y compris, mais sans s'y limiter, s'éloigner de, ne pas contacter ou commettre une infraction contre la personne qui demande l'ASO. La personne qui dépose l'ASO s'appelle un «pétitionnaire», et la personne contre laquelle l'ASO est déposé est appelée un «défendeur». Le tribunal peut accorder un ASO pour assurer la sécurité du pétitionnaire après avoir allégué que l'intimé traque le pétitionnaire avec au moins un incident survenu au cours des 90 derniers jours. Un ASO est émis après qu'un défendeur a eu la possibilité, ou a eu la possibilité, d'être présent à une audience du tribunal. Après l'émission d'un ASO, des requêtes pour outrage peuvent être déposées en cas de violation de l'ASO.

Cliquez ici pour voir la pétition pour un ASO
Cliquez ici pour lire les questions fréquemment posées sur les ASO

An Ordonnance de protection contre les risques extrêmes (ERPO) est une ordonnance du tribunal dans laquelle un juge peut ordonner que l'arme à feu, les munitions, le certificat d'enregistrement, le permis de porter un pistolet dissimulé ou le permis de revendeur d'un particulier soient retirés de la possession d'une personne qui présente un risque extrême pour elle-même ou pour autrui. La demande peut être faite par une personne qui est liée à l'autre partie par le sang, l'adoption, la tutelle, le mariage, le partenariat domestique, le fait d'avoir un enfant en commun, en cohabitant ou en maintenant une relation amoureuse, amoureuse ou sexuelle; OU membre du département de la police métropolitaine; OU un professionnel de la santé mentale tel que défini par le code DC 7-1201.01 (11).

Cliquez ici pour voir la pétition pour un ERPO
Cliquez ici pour lire les questions fréquemment posées sur les ERPO

Contactez-Nous
Division de la violence domestique

Juge président: Hon. Maribeth Raffinan
Vice Président Président: L'hon. Kimberley Knowles
Réalisateur: Rita Blandino

Palais de justice de Moultrie
500 Indiana Avenue NW,
Washington, DC 20001

Itinéraire
Heures d'ouverture

Lundi vendredi :
8h30 à 5h00

(Audiences sur les demandes d'ordonnance de protection temporaire, 9: 30 am - 4: 00 pm)

Numéros de téléphone

Rita Blandino, directrice
(202) 879-0157